GymPact, motivation pour Runkeeper

Comme je vous en avais parlé lors de mes articles à propos de Runkeeper et Fitbit,
je marche tous les jours (ou presque) pour entretenir ma santé mais aussi parce que j’aime ça…

Je partage mon activité avec quelques personnes sur Fitbit avec lesquelles on a établi un challenge d’utilisateurs Fitbit et auquel on peut s’inscrire à cette adresse.
C’est déjà une bonne motivation à marcher régulièrement pour se maintenir vers le haut du classement.

Challenge Fitbit : bonne semaine

Bonne semaine

Cliquer sur une image
pour l’agrandir

Les résultats correspondent
aux nombre de pas
mesurés par Fitbit
sur 7 jours glissants

Fitbit challenge : mauvaise semaine

Mauvaise semaine

Mais j’ai trouvé une application Android que j’utilise avec mon Samsung Galaxy SIII,
en liaison avec mes activités Runkeeper.
Pour les iPhone-users, elle existe également sur iOS ! 😀
Il s’agit de Gym-Pact
GymPact


Rappels :
FitbitAvec le capteur Fitbit, on peut mesurer son nombre de pas au quotidien, donc le nombre de kilomètres, ainsi que le nombre d’étages gravis dans la journée, les calories dépensées et même l’activité pendant le sommeil.
A propos, j’ai changé le capteur Fitbit Ultra par le Fitbit One (plus récent).
Si quelqu’un est intéressé par le capteur Ultra que je n’utilise plus, faites-moi signe !

RunkeeperL’application Runkeeper permet, quant à elle, de suivre son activité sportive dans de nombreuses disciplines sportives dont la marche à pied, avec son smartphone équipé d’un GPS.

GymPact :
GymPactDonc, pour revenir à l’application Gym-Pact,
on peut la télécharger :
– pour Android, sur Google Play,
– pour iOS, sur l’App Store.

Cette application permet de définir le nombre d’activités que l’on a prévu de faire dans la semaine à venir avec l’application Runkeeper (marche, course, vélo, ski, snowboard…) puis la pénalité par jour manqué (à partir de 5$) à appliquer si l’objectif n’est pas tenu.
Pour que cela soit plus motivant, on fournit son numéro de carte bancaire et l’argent est vraiment retiré du compte bancaire, après la fin de la semaine !
En contre-partie, si l’objectif est atteint ou dépassé, une petite motivation financière (de 0,30 à 0,40 $ par activité) est ajoutée sur le compte GymPact et cette somme cumulée peut-être retirée à tout moment, à partir de 10 $, via Paypal.

En résumé, pour qu’une activité soit comptabilisée :
– une activité par jour,
– activité Runkeeper avec GPS,
– au moins 30 minutes et 3,2 km/h.

Une petite vidéo explicative (en anglais) :

Mais GymPact ne fonctionne pas qu’avec Runkeeper : on peut l’utiliser depuis son club de gym, repéré grâce au GPS, hors de chez soi ou de son boulot.
Si le club n’est pas présent dans la base de données, on peut l’ajouter dès la première visite.
Pour une activité sportive depuis chez soi ou sur son lieu de travail,
on peut utiliser Gympact Anywhere (seulement avec iPhone, pour l’instant).

Comment ça marche ?

CCM 01

Promesses de dollars pour des activités

CCM 02

Réglages objectifs et pénalités

CCM 03

Suivre activité gym ou Runkeeper

CCM 04

Semaine réussie : gains

CCM_05

Merci les fainéants!

Mise en route :
Au premier démarrage de l’application, on s’inscrit à Gympact
– avec son email et mot de passe,
– ou via Facebook
Inscription à Gympact
Pour permettre à l’application de retirer les pénalités,
on fournit son numéro de carte bancaire (ou Paypal)
Cela m’est arrivé pour une semaine du mois de novembre 2012 : 10$ retirés 🙁
CB ou Paypal
Ensuite, les fois suivantes, il suffit de se connecter à son compte
(on peut se connecter également via Facebook)
Connexion à Gympact
On entre sur l’application
Démarrage Gympact
Pour lier Gympact à Runkeeper, on utilise le bouton Runkeeper
et on accède à l’autorisation de partage de Runkeeper,
une fois cette opération effectuée, on obtient cet écran
Runkeeper connecté
L’application est prête à surveiller les activités Runkeeper.
Elle n’a pas besoin d’être active : le tracking est enclenché, tout de même.

On règle l’objectif du nombre d’activités que l’on prévoit de faire par semaine et la pénalité à appliquer par jour manqué dans la semaine
Réglage objectif et pénalité
Les réglages sont pris jusqu’au dimanche soir 23h59 (locale) pour la semaine suivante.
L’option Break permet de faire une pause en cas de maladie (par exemple).

Au lieu de pister les activités Ruunkeeper, on peut checker une activité à son club de gym
(je n’ai pas testé cette fonctionnalité)
il suffit de cliquer sur le bouton « Check in » en arrivant à son club :
le GPS déterminera la position de celui-ci et, s’il n’est pas dans la base de données,
de le mémoriser, la première fois.
A la fin de la séance, il suffit de stopper pour mémoriser cette activité
(attention, 30 mn minimum)

Au fur et à mesure des activités réalisées, GymPact mémorise celles-ci
(pour les activités Runkeeper, il faut attendre quelques fois plusieurs heures pour qu’elle apparaisse)

Notification d’activité complétée :
notification d'activité Runkeeper complétée

Aucune activité dans la semaine en cours

Aucune activité


2 activités de la semaine en cours

2 activités


4 activités de la semaine en cours

4 activités


Dernière minute (avant bouclage) :
Jusque là, l’application ressemblait aux copies d’écran ci-dessus
mais, au moment où je finis cet article, une nouvelle mise à jour vient d’apparaître…
et voilà à quoi ça ressemble !
😀
Nouveau design GymPact

 

On peut également changer les réglages et suivre les activités
directement sur le site Internet de GymPact
site Internet GymPact

 

Une fois la semaine bien complétée (le mardi, généralement),
on est notifié par email de la réussite de l’objectif
et du gain (ou de la pénalité) hebdomadaire
Résultats des objectifs de la semaine passée

 

Mon profil Fitbit,
Mon profil Runkeeper.

 

Et vous, quels sont les moyens de motivation que vous utilisez ?
Que pensez-vous de cette solution ?

 

Tiens, une interview de @Valmente sur @20minutes :

 

Articles qui pourraient vous intéresser :

 

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Un commentaire sur “GymPact, motivation pour Runkeeper

  1. Article qui récapitule bien l’intérêt des applications sportives. Au-delà même du besoin de traitement de ses données, avoir des retours visibles et chiffrés de ses activités est toujours une grande motivation en plus.
    Dans le même genre, il y a aussi Runtastic. Non non, je ne suis pas rémunéré par cette société. Mais je l’utilise pour le vélo 😉

Laisser un commentaire