Illustrator : vectorisation dynamique

Rappel : images bitmap et images vectorielles :

On distingue généralement deux grandes catégories d’images :

  • les images bitmap (Photoshop) : il s’agit d’images pixellisées, c’est-à-dire un ensemble de points (pixels) contenus dans un tableau, chacun de ces points possédant une ou plusieurs valeurs décrivant sa couleur.
  • les images vectorielles (Illustrator) : les images vectorielles sont des représentations d’entités géométriques telles qu’un cercle, un rectangle ou un segment. Ceux-ci sont représentés par des formules mathématiques (un rectangle est défini par deux points, un cercle par un centre et un rayon, une courbe par plusieurs points et une équation). C’est le processeur qui sera chargé de « traduire » ces formes en informations interprétables par la carte graphique.

Etant donné qu’une image vectorielle est constituée uniquement d’entités mathématiques, il est possible de lui appliquer facilement des transformations géométriques (zoom, étirement, …), tandis qu’une image bitmap, faite de pixels, ne pourra subir de telles transformations qu’au prix d’une perte d’information, appelée distorsion. On nomme ainsi pixellisation (en anglais aliasing) l’apparition de pixels dans une image suite à une transformation géométrique (notamment l’agrandissement). De plus, les images vectorielles (appelées cliparts lorsqu’il s’agit d’un objet vectoriel) permettent de définir une image avec très peu d’information, ce qui rend les fichiers très peu volumineux.
En contrepartie, une image vectorielle permet uniquement de représenter des formes simples. S’il est vrai qu’une superposition de divers éléments simples peut donner des résultats très impressionnants, toute image ne peut pas être rendue vectoriellement, c’est notamment le cas des photos réalistes.

————————

Illustrator permet d’importer des images Photoshop et de les vectoriser pour créer un logo, une illustration ou créer une image vectorielle à partir d’une photographie.

Illustrator accepte d’importer des fichiers Photoshop et de choisir une composition de calques avant d’insérer l’image dans la zone de travail.
Les compositions de calques sont une fonctionnalité de Photoshop accessible grâce au panneau « Composition de calques ». Elles peuvent être fondées sur la visibilité, la position et l’apparence des calques.

Le fichier Photoshop (PSD) utilisé dans cet exemple peut être téléchargé ici
(sous forme de fichier ZIP compressé).

  • Démarrer Illustrator,
  • Ouvrir un nouveau document : Fichier –> Nouveau…
    Fichier -- Nouveau...
  • Importer le fichier bitmap Photoshop en PSD : Fichier –> Importer
    Fichier -- Importer...

– activer l’option « Afficher l’aperçu »
– composition de calque : No background (Illustrator reconnait les compositions de calques de Photoshop)
– cliquer sur le bouton « OK »

  • L’image apparaît sur le plan de travail :
    Image bitmap importée
  • Sélectionner l’image,
  • Dans la barre de contrôle (en haut de l’écran, sous la barre menus),
    sélectionner le bouton « Vectorisation dynamique » :


    Vectorisation dynamique
    Comme vous pouvez le constater, l’image est transformée en noir et blanc :
    Résultat vectorisation dynamique

  • Dans le panneau de contrôle, dans le champ Seuil, régler à 190

    Seuil
    La valeur de seuil est employée pour déterminer automatiquement ce qui est noir et ce qui est blanc. Elle est utile lorsque l’image contient des lignes fines qui pourraient disparaître lors de la conversion.
    Note : la vectorisation dynamique porte bien son nom. En effet, si vous modifiez l’image d’origine dans Photoshop, l’image correspondante  est actualisée dans Illustrator.

  • L’objet étant toujours sélectionné, cliquez sur Décomposer dans le panneau de contrôle.
    L’image vectorisée est alors convertie en traits.
    Décomposer
  • Cliquer en dehors de l’image et à l’aide de l’outil Sélection directe outil sélection directe
    cliquer sur l’arrière-plan blanc (en dehors du surfeur).
    Cela sélectionne uniquement la zone blanche de fond.
  • Appuyez sur la touche « Suppr » pour supprimer l’objet blanc, comme l’arrière plan, mais laisser l’image vectorielle intacte. Répétez ces étapes pour la zone blanche qui se trouve entre les chaussures du surfeur.
  • Vous pouvez enregistrer votre fichier.


Dans le tutoriel suivant, nous verrons comment utiliser l’outil peinture dynamique avec cette illustration.


Les copies d’écran sont faites avec Illustrator CS4 sous Windows 7
mais les boîtes de dialogue sont similaires sous CS4 / Mac.   😉

(source : livre « Adobe Illustrator CS3 – Classroom in a book – Peachpit Press / Adobe » )

 

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

u8x7co8

9 commentaires sur “Illustrator : vectorisation dynamique

  1. Bien vu les copies d’ecran des menus, pour ceux qui utilisent la version US 🙂
    Les descriptions sont simples et precises, ca change des gens qui font des pavés incompréhensibles.
    Ca valait la peine d’attendre ton retour 😀

  2. Votre tuto me semble bien, j’aimerais bien l’essayer mais nouvelle sur CS3 je trouve pas la fenêtre option d’importation photoshop, pouvez vous me dire ou la trouver.
    J’ai essayé la véctorisation à partir d’une image CMJN que je véctorise en niveaux de gris, j’obtiens des plages de gris de différentes valeurs. J’aimerais maintenant séparer ces différentes plages entre elles et de leur fond, comment faire? Merci pour vos conseils.

  3. Bonjour !
    Super aticle ! Mais comment dire …? Pour moi qui ne sais manpuler que le concepteur 3d de cuisines Ikea, c’est du chinois tout ça !!! Alors voilà, j’expose mon problème : j’ai pris une vitre d’un restaurant en photo et j’ai besoin de transformer le motif en fichier vectoriel pour qu’une société me réalise des stickers sur-mesure … Pouvez-vous m’aider si je vous envoie la photo ?
    Merci !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Réponse par mail mais attention, on ne peut pas faire de vectorisation à partir de n’importe quelle image : il faut que cela soit déjà un dessin au trait, éclairé uniformément et bien de face !

  4. encore mieux qu illustrator et gratos
    vector magic en 10 clic tu as une super image vectorielle

    je posterais bien 7 images du tuto que je me suis fait
    mais je ne sais pas comment uploader une image

    sinon ecris moi par mail je t enverrais cela
    programe et tuto

    remy.grasse@yahoo.fr

      • j utilise illustrator mais sur des images complexe il est moins rapide vu sa gourmendise en ram

        je vectorise par ce soft qui tout leger
        je l importe dans illustrator et je gagne du temps

        apres si toi franck tu as une bete de course comme machine tant mieux pour toi moi ce n est pas mon cas

        et j estime que 2 minnutes de gagner sur une vectorisation
        ben c est 2 minutes a ce que je fasse autre chose

        • D’ailleurs, j’ai une question :
          comment obtenir avec illustrator le même résultat qu’avec Vector Magic ?

          pour moi, ce n’est pas tant une question de ressource, mais plus que vector magic est parfait pour agrandir des petites images. A l’inverse, dans illustrator, il y a tellement d’options que je n’arrive pas a trouver comment arriver simplement au même résultat. A chaque fois, il me déforme l’image de base de manière inesthetique

Laisser un commentaire