Téléphone : application Runkeeper

logo RunkeeperCeux qui me suivent régulièrement sur Twitter et Facebook auront remarqué que j’utilise régulièrement l’application Runkeeper pour aller marcher.
Elle me permet, grâce au GPS du HTC Desire HD, d’enregistrer mon parcours précisément et de pouvoir consulter celui-ci plus tard sur mon ordinateur.
Le tracé est positionné sur la carte avec les relevés d’altitude et la vitesse relative à chaque position du parcours.
J’utilise cette application pour la marche (walking, en anglais) mais elle permet de suivre de nombreuses activités sportives comme
la course, le vélo, la randonnée, le ski (de descente ou de fond), le snowboard, le roller, le mountain-bike
et même la course en fauteuil roulant, le vélo elliptique et la natation (avec un téléphone étanche).
De plus, avec un capteur du rythme cardiaque (acheté en plus), on peut suivre en temps réel et sur l’ensemble du parcours (dès le retour),
l’évolution de son rythme cardiaque en fonction des efforts fournis.
En période hivernale, je place le smartphone dans une poche de ma veste ou manteau mais l’été, j’ai choisi d’utiliser un support spécifique avec un clip à fixer à la ceinture
ce qui laisse les mains libres mais grâce au système rapide de placement, on peut retirer le téléphone à volonté.

Vous remarquerez que pour cet article, j’ai enfin pu faire fonctionner le SDK Android pour faire des copies d’écran propres de mon androphone
et plus de moches photos de mon écran avec des reflets, des ombres et des moirages.

Avant de commencer à utiliser l’application, je redémarre le smartphone pour ne pas être gêné par trop d’applications tournant simultanément
puis je désactive le Wifi car j’ai remarqué que cela provoquait de nombreuses erreurs de localisation et faussait les distances sur le parcours.
(j’ai même eu, lors d’une marche de 12 km, un saut brutal du repèrage GPS qui m’a « téléporté » virtuellement d’un coup de 2 km)
00_quick-setting
Ensuite, j’active le Bluetooth pour que l’application puisse recevoir les données envoyées par le capteur de rythme cardiaque.

Dès le démarrage de l’application, on se retrouve sur l’écran de démarrage de l’activité :

mais, lors de la première utilisation, il est préférable de passer par l’onglet « Settings » pour effectuer les réglages de base que l’on souhaite pour l’application
l’application est en anglais, de même que la voix qui annonce les messages vocaux lors de l’activité.

ensuite, on peut revenir à l’écran de démarrage d’activité sur lequel s’affiche, en surimpression l’activation de la prise en compte du capteur du rythme cardiaque

Si le GPS fonctionne correctement, on voit apparaître en haut à droite l’indicateur de réception du signal GPS (rouge, orangé ou vert)
puis le bouton « Waiting for GPS signal » (gris) passe au vert et affiche « Start activity »
04_accueil_start2
En cas d’échec ou de difficulté à trouver le signal GPS, un message s’affiche en surimpression
05_accueil_start_error
Dans le cas où le smartphone ne peut pas du tout capter le signal GPS, il ne reste plus qu’à estimer les valeurs à entrer pour le parcours.
Celui-ci ne sera pas localisé et ne sera pas détaillé.
Il sera nécessaire de désactiver l’option GPS pour passer en manuel

puis en cliquant sur le bouton « Input activity data »
07_accueil_start_manual
on pourra remplir les estimations de distance et temps de parcours
08_accueil_start_manual_entry
Si le GPS fonctionne, on choisira ensuite le type d’activité (course, marche, vélo…)

09_activity_type110_activity_type2

Si l’on a préparé son activité en programmant un parcours sur l’application web (sur son ordinateur), on peut choisir celui-ci

11_routes012_routes1

Pour ceux qui veulent suivre un programme de coaching (proposé par Runkeeper) pour progresser de façon régulière
(de la même façon, il faudra l’avoir programmé sur l’application web)
13_coaching0
Une fois tous ces réglages effectués, ceux-ci resteront par défaut à chaque redémarrage de l’application,
il faudra vérifier avant chaque départ que cela correspond à l’activité que l’on a prévue.
Revenons donc à l’écran de démarrage de l’activité
14_accueil_start
et cliquons sur le bouton vert « Start activity »,
l’activité démarre et une voix annonce (en anglais) « Activity started » (activité démarrée)
15_start1
si le capteur du rytme cardiaque est présent et actif, un petit coeur rouge apparaît sur la partie supérieure droite de l’écran
suvi de la pulsation par minute
16_start1_heat-rate
un appui sur le bouton gris « Pause » permet de mettre l’activité en pause, si l’on doit s’arrêter momentanément
de plus la voix annonce « activity paused » (activité mise en pause)
17_start2_paused
au cours du parcours, en fonction des réglages des « Setting » du départ, la voix annonce à intervalle réglable (1 à 5 mn) (0.25 à 1 km) :
– le temps depuis le départ,
– le nombre de kilomètres parcourus,
– le temps au kilomètre moyen,
– la vitesse moyenne,
– le temps au kilomètre instantané,
– la vitesse instantanée,
– le rythme cardiaque moyen,
– le rythme cardiaque instantané.
Pour ma part, j’ai choisi d’annoncer le nombre de kilomètres parcourus toutes les 5 minutes.
La voix m’annonce donc (en anglais) : un kilomètre virgule cinq quatre (1,54 km, par exemple)

Pour des raisons évidentes, je n’ai pas fait de copies d’écran pendant un parcours…

Une fois l’activité terminée, il suffit d’appuyer sur le bouton rouge « Stop »
la voix annonce « activity stopped » (activité arrêtée) et l’écran suivant s’affiche avec
– la possibilité d’ajouter un message,
– le choix d’envoyer le lien de l’activité complétée sur Twitter et/ou Facebook
18_activity3_stopped
une fois le clavier masqué, on voit apparaître le bouton vert « Save activity » (enregistrer l’activité)
sur lequel on doit cliquer pour enregistrer l’activité sur son compte Runkeeper
19_activity3_stopped_no_text
la voix annonce l’enregistrement de l’activité ainsi que le temps total, le nombre de kilomètres, le temps au kilomètre
puis l’application bascule sur l’affichage de détails du parcours
22_activity-fin_2
que l’on peut basculer vers la carte grâce à la petite flèche
23_activity-fin_3
la carte s’affiche avec des panneaux situant chaque kilomètre
24_activity-fin_3bis
Si l’on a coché les cases « Twitter » et « Facebook » lors de l’enregistrement, les messages sont postés automatiquement :

20_Facebook21_Twitter

Dans certains cas (mauvais réseau), le parcours ne s’enregistre pas du premier coup,
on peut vérifier en choisissant l’onglet « activities » que le dernier parcours apparaît bien en blanc
s’il apparaît en rouge, c’est qu’il n’est pas enregistré, il suffit alors de choisir le bouton « menu » du téléphone
et de choisir « Resend to Runkeeper » (envoyer à nouveau à Runkeeper).
25_activity-fin_4
On peut revenir sur n’importe quelle activité précédente pour connaître les détails, depuis l’onglet « Activities »

26_activities27_activity1
28_activity229_activity3

Si le capteur du rythme cardiaque est encore en place, les pulsations continuent à apparaître
30_activity4_heat-rate
Pour des informations plus détaillées sur l’activité, il sera préférable d’utiliser l’application web sur son ordinateur
Total des activités :
31_Runkeeper_01
Les activités détaillées, une par une, par date
32_Runkeeper_02
On peut suivre la progression de son entraînement, par semaine ou par mois
33_Runkeeper_03
On est même prévenu de ses meilleures activités (plus grande distance d’un parcours, par semaine ou par mois)
34_Runkeeper_04
et encore pas mal de statistiques et de suivi d’entraînements pour les sportifs…

Ceci n’est que la version Runkeeper Pro qui est gratuite
mais dans sa version Elite, s’ajoutent d’autres options dont le suivi du parcours en temps réel.
La version Elite coûte 4.99 $ / mois ou 19.99 $ / an mais je trouve la version Pro (gratuite) largement suffisante.

Que vous ayez un smartphone Android, un iPhone ou un WindowsPhone, voici les liens pour télécharger l’application :

RunKeeper_androidRunkeeper_iPhoneRunkeeper_WP7
RunKeeper_androidRunkeeper_iPhoneRunkeeper_WP7

 

Pour améliorer le suivi de ses activités physiques et son suivi de santé, on peut relier Runkeeper à d’autres apllications
38_Applications
Je vous parlerai plus tard de ces liaisons d’applications et de #Quantifiedself ! 😮 😉

 

Vous pouvez suivre mes activités en suivant ce lien : franky37110

 

Je me suis inscrit sur World-rank.in et il m’informe après chaque parcours #Runkeeper de mon classement mondial (parmi les marcheurs) 😀 :
World-Rank.in

 

Articles qui pourraient vous intéresser :

 

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

2 commentaires sur “Téléphone : application Runkeeper

  1. Ping : Coucou, tu veux voir mon #fitbit ? | Un café, mon bloc note...

  2. Ping : GymPact, motivation pour Runkeeper | Un café, mon bloc note...

Laisser un commentaire